Aujourd'hui, je vous parle de mon coup de coeur des Explorateurs de la rentrée littéraire: Une bouche sans personne de Gilles Marchand !

 

                                    9782373050134_1_75

 

Résumé de l'éditeur:

Un comptable se réfugie la journée dans ses chiffres et la nuit dans un bar où il retrouve depuis dix ans les mêmes amis. Le visage protégé par une écharpe, on ne sait rien de son passé. Pourtant, un soir, il est obligé de se dévoiler. Tous découvrent qu'il a été défiguré. Par qui, par quoi ? Il commence à raconter son histoire à ses amis et à quelques habitués présents ce soir-là. Il recommence le soir suivant. Et le soir d'après. Et encore. Chaque fois, les clients du café sont plus nombreux et écoutent son histoire comme s'ils assistaient à un véritable spectacle. Et, lui qui s'accrochait à ses habitudes pour mieux s'oublier, voit ses certitudes se fissurer et son quotidien se dérégler. Il jette un nouveau regard sur sa vie professionnelle et la vie de son immeuble qui semblent tout droit sortis de l'esprit fantasque de ce grand-père qui l'avait jusque-là si bien protégé du traumatisme de son enfance.
Léger et aérien en apparence, ce roman déverrouille sans que l'on y prenne garde les portes de la mémoire. On y trouve les Beatles, la vie étroite d'un comptable enfermé dans son bureau, une jolie serveuse, un tunnel de sacs poubelle, des musiciens tziganes, une correspondance d'outre-tombe, un grand-père rêveur et des souvenirs que l'on chasse mais qui reviennent.
Un livre sur l'amitié, sur l'histoire et ce que l'on décide d'en faire. Riche des échos de Vian, Gary ou Pérec, lorgnant vers le réalisme magique, le roman d'un homme qui se souvient et survit - et devient l'incarnation d'une nation qui survit aux traumatismes de l'Histoire. 

 

Avis à la page 100:

Arrivée à la page 100, je suis vraiment curieuse de savoir ce que me réserve la suite de ce livre. L’auteur est vraiment agréable à lire, tout comme l’histoire est agréable à suivre : sentiments, mystères et humour sont au rendez-vous ! En commençant ce roman, on n’a qu’une seule envie : le continuer et découvrir le prochain chapitre !


 Avis global:

C’est l’histoire d’un comptable à qui les inconnus demandent « Tu comptes quoi ? », d’un homme qui ne quitte pas son écharpe, la seule chose qui cache son passé, une trace que lui a laissée l’Histoire : une cicatrice qui le défigure.

Nous sommes en 1988 et comme tous les soirs depuis 9 ans, notre comptable rejoint deux hommes, ses seuls amis, Sam et Thomas, dans un café parisien où travaille la belle Lisa. Moment privilégié qui leur permet de boire leur « café-wisky », de fumer, d’écouter de la musique tous les quatre. Thomas parle de ses enfants qui n’existent pas et Sam des lettres que lui envoient ses parents alors qu’ils sont décédés il y a plusieurs années.

Cependant, un soir, un malheureux accident de café rend son écharpe inutilisable. Ses compagnons remarquent quelque chose… Comme tout le monde, une question les taraude : Pourquoi met-il toujours une écharpe ?

Il est alors temps de faire remonter le passé, de se dévoiler… Au café, chaque soir, notre comptable dévoile petit à petit des bribes de sa vie passée, en racontant les moments vécus avec son grand père Pierre-Louis, cet homme qui modifiait la réalité pour la rendre supportable. Au café, chaque soir, l’auditoire grandit…

Mêlant vie quotidienne, vie imaginaire, humour et dérision, ce roman est un vrai petit bijou ! C’est un condensé d’émotions qui nous fait rire puis nous met les larmes aux yeux, et cela est vraiment magique ! Par sa plume et son imagination, Gilles Marchand m’a littéralement conquise !

Je n’ai eu aucun mal à entrer dans cet univers, frontière entre fantastique et réalité. J’ai été, dès le début, entrainée par ce mystère, entrainée par cette personne qui vit une existence monotone, entrainée par l’histoire de Pierre-Jean puis par l’histoire de notre narrateur…

Mais derrière toutes ces émotions, tous ces univers, il s’agit là d’un roman qui fait aussi beaucoup réfléchir sur certains aspects de la vie quotidienne que ce soit la vie professionnelle ou encore la vie sociale.

Un roman coup de cœur qui m’a énormément plu !

Un seul conseil : laissez-vous emporter par l’univers de l’auteur, laissez-vous guider par ses mots, vous ne serez pas déçus !

 

Je remercie Lecteurs.com et les éditions Aux Forges de Vulcain pour cette lecture !

Bonne Lecture :)