14111548_1474852839201408_224987979_n

 

Giverny. Une vieille dame s’y promène avec son chien. Un homme y est retrouvé mort. Des enfants s’y amusent tandis qu’une petite fille peint. Une institutrice y vit depuis toujours mais rêve de s’en évader.

Qu’est-ce qui peut pousser un meurtrier à commettre un crime dans ce village ? L’amour ? Des secrets ? Ou encore L’Art ?

 

Comme tous les romans de Michel Bussi que j’ai pu lire, « Nymphéas noirs » a été un coup de cœur ! Tout y est pour en faire un bon roman policier : intrigue, personnages, suspens… On se retrouve dès la première page à Giverny, dans ce petit village rythmée par l’art. On se retrouve aux côtés de tous ces personnages qui y vivent et l’on découvre ceux qui veulent s’enfuir. On est projeté vers une scène de crime. Puis, on suit l’enquête rythmée par deux hommes aux caractères différents : un futur père de famille et un personnage très singulier doté d’une originalité !

« Nymphéas noirs » est un tourbillon ! Tourbillon d’évènements, tourbillon de découvertes, tourbillon de couleurs…

 

Je me suis promenée dans les rues de Giverny en tournant les pages de ce livre, j’ai réfléchis à la question de « qui est le coupable ? » sans trouver la réponse, j’ai appris certaines choses sur Giverny et sur l’art….  Découvertes et réflexions sont donc bien au rendez-vous dans ce roman ! Et tout ceci accompagné de personnages agréables à suivre !

L’intrigue en elle-même est vraiment très réussie (comme toutes celles de l’auteur) et sa fin est à couper le souffle ! En refermant ce roman, un seul mot m’est venu à la bouche : « Waouh ». Et oui, vous l’aurez compris, je ne peux pas être objective à 100% face à cette lecture puisque Michel Bussi est un de mes auteurs préférés. Mais je vous conseille, vraiment, de tout cœur de lire ce roman ou de découvrir la plume de Michel Bussi si cela n’est pas encore fait !

 

Bonne lecture :)