En Juin, j’ai commandé une box livresque : la Kube. Je voulais un roman qui me fasse voyager, qui me change les idées et qui se déroule dans un pays scandinave… Résultat, j’ai reçu dans ma jolie Kube : « Rosa Candida » de Audur Ava Olafsdottir, et j’ai été très satisfaite du choix de la libraire !

 

 

rosa candida

"Le jeune Arnljótur va quitter la maison, son frère jumeau autiste, son vieux père octogénaire, et les paysages crépusculaires de laves couvertes de lichens.
Sa mère a eu un accident de voiture. Mourante dans le tas de ferraille, elle a trouvé la force de téléphoner aux siens et de donner quelques tranquilles recommandations à son fils qui aura écouté sans s'en rendre compte les dernières paroles d'une mère adorée.
Un lien les unissait: le jardin et la serre où elle cultivait une variété rare de Rosa candida à huit pétales. C'est là qu'Arnljótur aura aimé Anna, une amie d'un ami, un petit bout de nuit, et l'aura mise innocemment enceinte.
En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d'Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile."

C’est la première fois que je ne résume pas moi-même un roman dans une chronique. En effet, j’ai décidé, pour cette fois, de prendre le résumé de l’éditeur, car ce livre m’a tellement transportée, m’a surprise, m’a emmenée vers d’autres horizons… Je ne voulais pas, en vous le résumant, dire le mot ou le détail de trop qui ferait disparaitre, lors de votre propre lecture du roman, les plaisirs que j’ai ressentis en le lisant.

 

 

 

C’est un voyage dans le Monde mais aussi un voyage initiatique que vit Arnljótur : il part en jeune homme et devient à la fin un vrai père. Cela lui permet de grandir en regardant les nouvelles choses qui s’offrent à lui et en prenant un regard différent sur ce qui l’entoure. Il évolue tout simplement. Mais il vit aussi un voyage dans le temps puisqu’il dévoile aux personnes qu’il rencontre sur son chemin des brides de sa jeune vie, des éléments qui l’ont marqué… Ce sont des sauts vers le passé qui ont eu des conséquences et qui le ramènent constamment dans le moment présent, ce sont des souvenirs qu’il prend plaisir à partager sans s’en rendre compte…

L’écriture est vraiment belle : poétique et légère comme l’air. Elle nous emporte tout au long de ce voyage mais aussi lors de son séjour à la roseraie. C’est pourquoi, « Rosa Candida » est un roman qui se lit tout seul, tellement l’écriture nous reflète l’ambiance et nous procure cette envie de poursuivre la lecture à chaque nouvelle page.

Dès le début, l’auteur se concentre sur Arnljótur et ses sentiments. Elle préfère donner de l’importance à son personnage (à ce qu’il ressent, à ce qu’il pense) qu’à l’extérieur, et cela m’a agréablement surprise ! On ne sait pas exactement son pays d’origine, ni celui de son arrivée, ni ceux qu’il parcourt : tout ceci n’est pas clairement mentionné. Mais cela n’a pas une réelle importance en soit puisque la description est là : les mots sont là et la magie opère. On est alors transporté dans un tourbillon de mot, de poésie qui nous emmène tout droit là où le personnage est.

Bien que ce ne soit pas un roman policier ou à roman à intrigue, on est quand même emporté dans ce bijou littéraire ! C’est un petit roman innocent, doux, léger et poétique qui devient enivrant et qui est rempli de questionnements sur la vie (le deuil, l’amour), le quotidien, les responsabilités, les relations (familiale, amitié…). Bref, un plein d’émotion à chaque page !

Le personnage d’Arnljótur, quant à lui, est vraiment agréable à suivre : il s’émancipe (en quelque sorte) pour la première fois, il part vers un endroit qui lui fait penser à sa mère et dont il rêve depuis longtemps…On découvre ce jeune homme au début du roman et on ne sait pas grand-chose sur lui… Puis, vient les souvenirs, les blessures et on s’attache à ce jeune homme au grand cœur !

 

J’ai retrouvé dans « Rosa Candida » l’ambiance spéciale (positive), originale que je ressens à chaque fois que je lis un roman (contemporain) islandais, est-ce une coïncidence ? Je ne sais pas, mais cela m’a beaucoup plu !

Vous l’aurez compris, je vous conseille fortement de découvrir cette pépite littéraire ! J’ai passé un agréable moment à le lire : Un gros coup de cœur !!!!

 

Bonne Lecture :)