Aujourd'hui, je vous fais part de mon avis concernant le roman "Le coeur entre les pages" de Shelly King que j'ai gagné lors du concours organisé par Emilie sur son blog resplire ! :)        

                        

                                   le coeur entre les pages 

 

Dans ce roman, il y a deux mondes : celui des « geeks » et celui des livres. Au milieu, se trouve Maggie, femme trentenaire qui vient de se faire licencier d’une start-up de la Sillicon Valley (là où elle travaillait avec son meilleur ami Dizzy).

Bien qu’elle soit une geek, Maggie a toujours rêver d’être bibliothécaire, c’est donc cette part de rêve qu’elle satisfait en allant tous les jours dans une librairie d’occasion tenu par un certain Hugo : le Dragonfly.

Un jour, Dizzy lui donne une idée qui pourrait lui rendre son travail : participer à un club de lecture au sein duquel une personne pourrait la réembaucher si elle fait bonne figure. Au programme de ce club de lecture : L’Amant de Lady Chatterley. Une édition neuve est demandée à tous les participants du club, cependant, Hugo arrive aussi à trouver pour Maggie le roman en occasion dans sa librairie. C’est alors que Maggie fait une étrange découverte à l’intérieur de ce livre : une correspondance entre un certain Henry et une certaine Catherine, correspondance qui se développe en mots d’amour…

Cette trouvaille va alors chambouler voire changer la vie de Maggie à jamais…

 

« Le cœur entre les pages » est une lecture que j’ai globalement beaucoup appréciée. Maggie est un personnage simple, comme on pourrait en connaitre ou en croiser dans la rue. On s’attache forcément à elle puisqu’on la suit du début jusqu’à la fin du roman, mais aussi car l’histoire nous dévoile des brides de son passé : on découvre alors ses blessures, celles qui ont forgées sa personnalité, mais aussi ses points faibles…

L’amour des livres est un thème omniprésent dans ce roman (et plus particulièrement la mise en avant des livres/ librairies d’occasion : chaque livre a une histoire). Tout ceci montre au lecteur que, malgré le numérique et les nouvelles technologies, le livre (papier) est là, reste « debout » ! Les livres sont toujours importants !

Les parties que l’on a dans le roman de la correspondance entre Henry et Catherine sont vraiment très belles : l’écriture est belle, les sentiments sont beaux : tout est agréable à lire.

Je dois vous avouer que  j’ai eu un peu de mal au tout début de ma lecture. Le fait qu’il y ait cet univers « geek » m’avait un peu dérangé, mais après réflexion, je me suis rendue compte que la présence de cet univers a été essentielle (dès le début) pour faire passer le message du roman mais aussi pour marquer cette coupure entre geek et livre qui peut finalement être reliée par un être humain (Maggie dans ce cas présent).

Un bon roman pour les amoureux des livres !  

 

Bonne Lecture :)