La semaine dernière, je me suis plongée dans « Les gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès Martin-Lugand. J’y suis rentrée l’esprit ouvert, curieuse de savoir ce qui allait se passer dans ce roman que l’on m’a conseillé de nombreuses fois, et j’y suis ressortie le cœur plein d’émotion, avec un nouveau coup de cœur littéraire !

Et oui, cette lecture m’a emportée, m’a bouleversée, m’a émue, m’a fait sourire… C’est une lecture addictive qui nous tient dans ce roman, dans cette histoire jusqu’à la dernière page !

 

                                 les gens heureux lisent et

 

 

Au début du roman, on apprend que Diane a perdu son mari et sa fille simultanément dans un accident de voiture. Elle, qui vivait dans une ambiance très chaleureuse et pleine de vie à Paris avec sa petite famille, ne sort plu, s’enferme dans son appartement et ne s’occupe plus du café librairie qu’elle avait ouvert avec son ami Félix… Elle ne vit plus vraiment, c’est comme si son esprit vagabonder quelque part et que son corps faisait office de présence dans le monde réel… Elle souhaite juste rester seule et mettre la vie de côté…

Jusqu’au jour où, après de nombreuses tentatives de ses proches pour la faire revivre, elle décide de partir en Irlande, là où son mari aurait rêvé d’aller ! Elle part seule, pour fuir Paris, pour fuir cette vie qui la rattache à son passé… Elle espère guérir, se reconstruire, se retrouver elle-même…

Mais cette part de vie qu’elle croit avoir laissée à Paris, cette part de vie que chacun a en soi et bien partie avec elle en Irlande…

 

Un roman juste MAGNIFIQUE, empli de rencontres, de vies, de peines, de joies…. L’écriture de l’auteure est vraiment belle (à couper le souffle), elle introduit divers sujets comme le deuil avec une certaine aisance mais aussi une qualité d’écriture qui fait que notre esprit se rempli de toutes sortes d’émotions. On arrive alors à ressentir tout ce qu’elle voulait que l’on ressente lorsqu’elle a écrit ce roman. Une tendresse et de l’émotion dans chaque phrase, mais aussi de la vie !

Un personnage principal vraiment attachant. On s’attache à Diane dû au malheur qui lui est arrivé au début du roman, cette femme est dévastée, n'a plus goût à la vie... Puis, au fur et à mesure on s’attache à elle pour ce qu’elle est, on apprend à la connaitre, on est à côté d’elle lors de sa reconstruction (physique et mentale), on arrive en même temps qu’elle en Irlande, on croise les mêmes personnes…

L’écriture du roman nous place alors directement au centre, avec Diane, et c’est cela qui est aussi merveilleux !

Un roman sur la vie pendant un deuil, un roman tendre et émouvant ! « Les gens heureux lisent et boivent du café » est un roman-combat, c’est un combat pour la vie, pour continuer de vivre malgré les plus durs aléas de la vie ! Un roman, une histoire, une vie, un message d’espoir…

 

Un gros coup de cœur, je suis vraiment pressée de lire la suite ! C'est un roman que je conseille de tout coeur !

 

Bonne Lecture :)