Cela faisait un bout de temps que je voyais des chroniques sur « Le liseur du 6h27 » de Jean-Paul Didierlaurent avec des avis positifs mais aussi négatifs. J’ai donc voulu me faire ma propre idée et ceci en le lisant, bien évidemment !

 

                                    le liseur du 6h27

 

En ouvrant ce petit livre (avec cette couverture remplie de poissons rouges !), on découvre Guylain Vignolles ce petit homme aux allures de monsieur tout le monde, mais dont le nom lui vaut depuis sa tendre enfance un patronyme pas très joli : « Vilain Guignol » (ce qui lui vaut donc des moqueries)… On suit cet homme à l’existence vide , du début jusqu’à la fin du roman, et cette homme bien sûr, c’est lui notre « Liseur du 6h27 ». Et oui, car Guylain, qui travaille dans une usine dans laquelle il s’occupe de la STERN (une machine dont le but est de recycler des livres, et donc d’en détruire), a pris pour habitude de lire à haute voix dans le RER de 6h27 des pages de livres rescapées…

Ses lectures attirent l'attention, ses lectures font du bien aux personnes qui l'écoutent...

Je ne vous dis pas la suite de l’histoire (suspens…). Mais sachez qu’elle est remplie de bonté !

 

Mon avis a été à vrai dire assez mitigé. Le début de cette lecture a attisé ma curiosité, je voulais en savoir plus quant à ce Guylain ou encore savoir ce qui allait lui advenir. Puis, je ne sais pas si j’ai été moins dans ma lecture les chapitres suivants, mais mon envie de découvrir la suite diminuait au fur et à mesure des pages… Ne m’avouant pas battue pour autant (et voulant savoir ce qui se tramait derrière ce « liseur du 6h27 »), j’ai continué cette petite lecture (qui ne me déplaisait pas forcément) jusqu’à un certain chapitre qui m’a littéralement fait (re)rentrer dans le livre !

Vous l’aurez compris, mon ressenti a fait des zigzags. Il a donc fallu quelques pages pour me remettre le nez dans l’histoire et finalement beaucoup l’apprécier !

« Le liseur du 6h27 » est un livre qui met en avant la gentillesse, l’aide, les mots… C’est un condensé de jolis moments, un condensé de vie à l’état brut tout simplement ! Je ne regrette pas du tout de l’avoir lu, ça a été une belle découverte.

 

"Il a fallu me rendre rapidement à l'évidence que les gens n'attendent en général qu'une seule chose de vous: que vous leur renvoyiez l'image de ce qu'ils veulent que vous soyez."

Bonne Lecture :)