Vous êtes une femme de trente-huit ans, vous habitez depuis toujours dans la même ville, vous travaillez dans le supermarché local et votre fille de 19 ans vous quitte pour une nouvelle vie à l’université.

Depuis vos 19 ans vous n’avez vécu que pour votre fille et maintenant vous voilà seule dans un appartement.

Vous voulez combler les vides de vos journées et vous repenser soudain à vos rêves d’adolescente, lorsque vous aviez 18 ans : avoir une moto, être propriétaire d’une maison… Tous ces rêves que vous n’avez pas réalisés…

Est-il encore temps de les mener à terme à l’approche de la quarantaine ?

Oui ! En tout cas c’est ce qu’espère notre protagoniste !

 

Voici l’histoire d’Anita, cette femme pleine de vie, cette femme drôle, encore enfant dans sa tête… Une femme à laquelle je me suis vraiment attachée de la première page du roman jusqu’à la dernière !

 

                                             le jour où anita envoya tout balader

 

 

Aujourd’hui, c’est donc avec grand plaisir que je vous parle d’un roman feel good : « Le jour où Anita envoya tout balader » de Katarina Bivald.

J’avais beaucoup apprécié le premier roman de l’auteur « La bibliothèque des cœurs cabossés », ça n’avait pas été un coup de cœur, mais j’avais été emportée par le côté humain du roman !

 

Dans ce deuxième roman de l’auteure, j’ai pu retrouver ce côté humain avec les valeurs qui en ressortent : l’amitié, l’amour, l’aide… Et tout ça dans un roman « feel good » écrit d’une écriture fluide, simple et entrainante qui m’a fait passer par tous genres d’émotions. En effet, l’écriture de Katarina Bivald est juste magique : elle est simple, mais arrive à nous transporter vers différents sentiments d’un chapitre à l’autre !

Les personnages sont vraiment intéressants, parfois stéréotypés mais ça fait du bien ! J’ai eu l’impression que chacun nous donnait une petite leçon sur la vie ou sinon nous donnait une image positive à suivre !

Ne croyez pas que ce roman dépeint une vie déjantée tout en rose, au contraire, malgré cet humour omniprésent, Katarina Bivald reflète une image de la réalité, des évènements de la vie quotidienne.

 

En somme, si vous voulez lire un livre qui vous change les idées, qui vous fait passer un bon moment, qui vous fait rire mais qui vous émeut aussi, n’attendez plus et lisez ce roman !

Un roman qui se lit facilement, qui vous emporte aux côtés d’Anita ! Ce deuxième roman de l’auteure est donc un coup de cœur pour moi !

 

Bonne lecture :)