un deu trois agatha

 

Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que je vous propose une chronique sur un des romans d’Agatha Christie, la reine du crime !

J’adore cette auteure, j’ai plutôt l’habitude de regarder la série Hercule Poirot (avec David Suchet), et même si je n’ai pas lu beaucoup de ses romans, à chaque fois, c’est un coup de cœur !

J’avais envie d’un livre qui se lirait vite, mais un livre dans lequel je serais plongée et tenue en haleine jusqu’au bout : j’avais ce roman dans ma PAL et je savais que c’était une valeur sûre, alors sans hésiter, je me suis ruée dessus !

 

 

Ce roman se passe à Londres, Hercule Poirot (comme un bon nombre d’entre nous) n’aime pas vraiment aller chez le dentiste, mais quand le corps parle, il faut l’écouter. Il a alors rendez-vous chez le docteur Morley (au 58 de Queen Charlotte Street) et tout se passe bien… Sauf que ce dentiste est retrouvé mort peu de temps après…

Tout pense à croire qu’il s’agit d’un suicide : la balle logée dans son crâne et le pistolet près de sa main droite. Cependant, ses proches et Hercule Poirot lui-même qui l’avait vu quelques heures avant, n’auraient jamais pu croire que ce Monsieur Morley aurait un jour décidé de se donner la mort, il n’avait aucun problème que ce soit au niveau sentimental ou encore d’argent…

S’agit-il donc d’un suicide ou est-ce plus compliqué que ça ?

Hercule Poirot va mener sa petite enquête durant laquelle se dérouleront bien des surprises: d'autres victimes ? un complot d'une grande importance ?

 

 

Ce roman est pour moi un sans-faute (comme tous ceux de l’auteure) ! Il faut dire qu’adorant Agatha Christie, je ne suis pas vraiment très objective… Pour moi, tout est là : le souci du détail, les personnages (et leur description), l’intrigue haletante…. Et la résolution de l’énigme : cette résolution que l’on n’aurait jamais trouvée par nous-même ! Sans oublier notre détective Hercule Poirot avec ses petites manières (et ses petites cellules grises !).

 

Bonne Lecture :)