la grand mère de jade

La grand-mère de Jade, c’est l’histoire de Jade, trentenaire et journaliste, qui décide un jour de prendre sa grand-mère (Jeanne) sous ses ailes et de l’emmener chez elle à Paris, de l’arracher des griffes de ses tantes qui désireraient la voir en maison de retraite… Dis comme ça, ça peut paraitre un peu étrange (j’ai fait exprès de noircir le tableau, bien évidemment), mais La grand-mère de Jade c’est aussi une histoire d’Amour, oui, oui, d’Amour ! Car l’Amour avec un grand « A » existe entre une grand-mère et sa petite fille. Amour, remplaçant le gouffre présent entre ces deux générations, gouffre qui est vite comblé par des confessions, du partage…

Petit à petit, Jade apprend à connaitre sa grand-mère, la redécouvre. Comme elle le dit dans le roman, elle connaissait Mamoune et elle vient de rencontrer Jeanne !

 

Au fil des pages, différents thèmes sortent de la lecture :

On se rend compte de l’évolution des mœurs et de la société au fil des années : Jade remarque que les choses qui tiennent au cœur de sa grand-mère peuvent lui paraitre insignifiantes, comme aller voter, qui est bien plus qu’un devoir pour Jeanne étant donné qu’elle a vécu le premier vote des femmes ! Il y a aussi cette fracture présente avec l’avancée du numérique, et l’apprentissage qui s’en suit : Jade apprend à sa grand-mère comment se servir d’un ordinateur, un geste qui peut nous paraitre anodin aujourd’hui, mais qui révèle de la sorcellerie pour d’autres !

Cette histoire pleine de tendresse met en avant le thème de la vie, de la vieillesse qui nous guette tous, mais aussi celui de la solitude qui nous effraie !

On découvre dans cette histoire des réflexions, qui sont très agréables à lire, sur la lecture et l’écriture, sur le rôle de l’écrivain, sur le partage des lecteurs…

 

Avec son écriture fluide, Frédérique Deghelt nous livre cette histoire, cette amitié naissante entre deux femmes… qui nous amène vers une fin éblouissante que je n’aurais jamais pu imaginer ! Le livre alterne entre différents points de vue : celui de Jade, celui de « Mamoune »… Et c’est vraiment intéressant de les comparer, de voir comment réfléchit voir même réagit l’une ou l’autre face à une même situation.

C’est un roman touchant et entrainant qui nous donne en quelque sorte une leçon de vie et nous rappelle l’importance d’être présent avec les gens que l’on aime au cours de notre vie. J’ai trouvé cette histoire délicate et pleine de vie ! Et forcément, comme à chaque fois, je me suis attachée aux personnages (autant à celui que Jade qu’à celui de Jeanne)!

Bref, c’est une lecture que j’ai adorée, un livre qui regorge de surprises ! Et je serais très curieuse de découvrir d’autres œuvres de l’auteure tant sa plume m’a plu !

 

Voici donc quelques extraits, spécialement choisis pour vous !

« L’histoire de Mamoune lui faisait peur. Jade ne supportait pas l’idée que celle qui avait tant donné d’amour soit laissée à l’abandon. »

« Les livres furent mes amants et avec eux j’ai trompé ton grand-père […] »

« L’école de Jules Ferry m’avait appris à lire, celle de la lecture allait m’apprendre à vivre. »

« Mais ne sommes-nous pas ce que les autres imaginent de nous ? »

« Il ne faut rien regretter, cela empêche de bien vivre »

 

Bonne Lecture :)