Le dompteur de

 

Alors que Fjällbacka est plongée dans l’hiver, une jeune fille se fait renverser par une voiture… Arrivée brusquement, le conducteur n’a pas réussis à l’éviter… Les secours identifient la victime comme étant Victoria, une jeune fille portée disparue depuis plusieurs mois. C’était-elle enfuit de chez elle ? Cela était plausible, cependant des blessures sont présentes sur son corps, blessures qui ne sont pas dues à l’accident : ses yeux ont disparus, sa langue a été coupée et son ouïe s’est envolée…

Patrick Hedström et ses collègues du commissariat de Tanumshede sont chargés de l’enquête. Mais cette affaire est sûrement plus compliquée qu’ils ne le pensent…

Parallèlement à cela, Erica Falck, la femme de Patrick a décidé d’écrire son nouveau roman sur un drame familial survenu il y a des années, et plus particulièrement sur une femme qui tua de sang-froid son propre mari…

Petit à petit, Erica découvre qu’il y a sûrement un lien entre ces deux affaires : celle du passé et celle de son mari….

Mais comment celles-ci peuvent-ils être liées alors que plusieurs années les séparent ?

 

Camilla Läckberg est mon auteure favorite, tous ses romans m’ont plu, et lorsque j’ai reçu ce neuvième tome, je me suis ruée dessus ! Verdict : j’ai adoré ! Ce nouveau tome est encore plus « addictif » que les précédents, l’auteure nous plonge dans une atmosphère plus noire que jamais, nous dévoilant de nouveaux personnages aux faces cachées, et une intrigue et un dénouement à nous couper le souffle !

En somme, j’ai retrouvé Erica et Thomas, deux personnages à qui je me suis attaché depuis le premier tome ! Sans oublier les collègues du commissariat, la sœur d’Erica…. Et l’ambiance suédoise que l’on aime tant !

Entre enquête et vie familiale, Camilla Läckberg nous offre un nouveau polar digne de ce nom !

 

Bonne lecture :)