Je remercie les éditions Albin Michel pour l'envoi de ce roman !

                                               13087441_1106389999427369_7985040207108573999_n

 

Un jeune homme d’une vingtaine d’années est retrouvé mort, pendu dans son studio. A première vue, tout semble suggérer qu’il s’agit d’un suicide, cependant, sa mère est convaincue de l’inverse… Peu de temps après, un homme est aussi retrouvé chez lui, et semble s’être suicidé… Thomas Andreasson va alors se charger de cette enquête qui l’emmènera sur le passé trouble de l’île de Sandhamn, à l’époque où de jeunes garçons y étaient entrainés « à la dure » pour devenir des chasseurs côtiers.

A côté de l’enquête, on retrouve aussi Nora, notre juriste, qui, après sa séparation avec son mari passe quelques jours à Sandhamn. Elle en alors profite pour se renseigner sur l’histoire de l’île et plus particulièrement sur celle des chasseurs côtiers et de leur unité d’élite.

Le roman alterne entre enquête et vie privée dans le présent, et le journal intime d’un jeune faisant partie de l’unité d’entrainements des chasseurs côtiers dans les années 70. On y découvre alors leur quotidien : leur peurs, leurs espérances…. Et leurs secrets…

 

Quel peut être le rapport entre ces deux époques ? Quel est le lien entre ces mystérieuses morts et les chasseurs côtiers ?

 

De Stockholm à l’île de Sandhamn, Viveca Sten nous invite à mener l’enquête !

 

J’ai beaucoup aimé ce roman. Comme les précédents tomes, tout y est : une enquête qui nous tient en haleine, un aperçu historique d’une période (celle des chasseurs côtiers), l’île de Sandhamn et ses beaux paysages, et bien sûr : Nora et Thomas. Ce quatrième tome suit donc vraiment la ligne des précédents !

Un petit bémol : pour ma part, j’ai trouvé que dans ce tome, Nora participe un peu moins au déroulement de l’enquête. L’axe autour de son personnage est plus centré sur sa vie personnelle et sur l'histoire de l'île, mais ça ne m’a pas dérangé plus que ça, car l’enquête était tout de même là !

 

L’écriture de Viveca Sten est tout simplement entrainante, on a l’impression d’être dans l’action de l’enquête, d’être sur le bateau qui emmène Nora à Sandhamn… C’est un vrai voyage que l’auteure nous invite à faire : voyage dans l’enquête mais aussi en Suède !

Personnellement, j’attendais avec impatience ce quatrième tome, et j’ai été conquise !

 

Bonne lecture :)